Agence Photo Festival Cannes

Faites vous photographier sur le tapis rouge.

Vendredi 9 juillet.

Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.

Il aura fallu attendre ce Vendredi pour entendre enfin le premier « Raoul ! » lancé par un journaliste festivalier, rappelant une vieille anecdote évoquant la mémoire de Raoul Mille, l’écrivain… Donc, une bonne étoile a priori, cette journée…où le Danois, Joachim Trier entre en compétition avec JULIE (en 12 chapitres). Sa Julie ressemble à s’y méprendre à Judith Godrèche, une héroïne qui passe d’un homme à l’autre au gré de ses envies et de ses pulsions. Renate Reinsve est une héroïne de son temps où « Carpe diem » est l’expression la plus populaire et urgente. Il faut vivre avant de choisir sa voie. Brûler la vie plutôt que de passer à côté d’une histoire. L’étude du couple est une constante dans l’œuvre de ce réalisateur. Ici, il l’analyse en 12 chapitres avec en sus, un prélude et un épilogue. Parce que le sexe, ce n’est pas tout, il faut lui ajouter des mots, des gestes, des attentions… JULIE débute comme une comédie à la Woody Allen, se poursuit comme un drame Bergmanien, et se termine en comédie dramatique de… Joachim Trier. Une belle réussite, la légèreté étant aussi nécessaire au Festival de Cannes comme dans la vie.

Ce film fait écho à un autre présenté dans la nouvelle sélection officielle, Cannes Première, MOTHERING SUNDAY d’Eva Husson qui se « paie » un casting de rêve avec Colin Firth, Olivia Colman entre autres. Elle n’a rien à envier à James Ivory dans cette description d’une aristocratie britannique finissante par manque d’hommes. Nous sommes en 1924 et la 1ère Guerre mondiale n’a épargné personne ni aucun milieu… Le film est beau, l’image magnifique, les dialogues ciselés, les non-dits omniprésents, le montage remarquable, bref un grand film classique porté par l’amour dans une comédie dramatique à trois…

Avec LA FRACTURE, nous changeons d’univers pour revenir à nos jours. Catherine Corsini, une habituée de Cannes, mélange deux mondes dans son film, celui des blouses blanches débordées par manque de moyens, et celui des gilets jaunes, vivement réprimés par une police à qui l’État a donné carte blanche dans les violences. Tout se passe sur une nuit d’enfer où la tension est palpable, l’urgence à tous les instants, et les sentiments exacerbés. Valeria Bruni Tedeschi et Marina Foïs apportent un peu d’amour certes finissant dans ce monde qui a fait de la crise, une réalité physique.

Enfin, à la Semaine de la Critique qui présente une bien plus belle sélection que la Quinzaine des Réalisateurs, OLGA a été un coup de poing pour beaucoup de Festivaliers. Cette jeune gymnaste suisse tiraillée par son sport et les JO alors que son pays d’origine, l’Ukraine, s’enfonce dans la guerre civile vit un vrai dilemme d’autant que sa mère, restée au pays, est une journaliste engagée qui risque sa vie à chacun de ses écrits et de ses actes. Le Festival se politise comme cela a toujours été le cas puisqu’il n’est que le reflet du monde dans lequel on vit.

Les Femmes, ce sexe fort… (Part 2)

Les Femmes, ce sexe fort… (Part 2)

Les Femmes, ce sexe fort… (Part 2)Par Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Et il y en a une qui a brillé par son absence mais dont le nom était sur toutes les lèvres : Léa Seydoux. Avec ces quatre films en Compétition Officielle, elle aurait dû monter les...

Les Femmes, ce sexe fort… Part 1

Les Femmes, ce sexe fort… Part 1

Les Femmes, ce sexe fort… Part 1.Par Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Elle est partout en position de force même si cela peut lui valoir des déboires comme à Marion Cotillard dans ANNETTE. Et que dire d’Ozon quand c’est bien Sophie Marceau qui organise la fin...

Les hommes de la Sécurité : Ces mal-aimés indispensables

Les hommes de la Sécurité : Ces mal-aimés indispensables

Les hommes de la Sécurité : Ces mal-aimés indispensables…Propos recueillis par Pascal Gaymard.Lors de ce 74e Festival de Cannes, deux d’entre eux se sont confiés à notre Journal. Il s’agit de Julien, « un vieux de la vieille » et Stéphane qui s’est vu...

Un bilan mitigé

Un bilan mitigé

Un bilan mitigé…Par Pascal Gaymard.Nous avons donc listé ce que nous avons aimé et ce que nous n’avons pas aimé… Avec toujours le souci que le prochain soit encore mieux que celui-ci. CE QUE NOUS AVONS AIMÉ… Que le Festival ait lieu tout de même en juillet… mais le...

PALMARÈS DU 74e FESTIVAL DE CANNES : Une Palme d’Or en TITANE !

PALMARÈS DU 74e FESTIVAL DE CANNES : Une Palme d’Or en TITANE !

PALMARÈS DU 74e FESTIVAL DE CANNES : Une Palme d’Or en TITANE !Par Pascal Gaymard.Il en a été de même pour un final qui a été émaillé de multiples incidents dus en grande partie à la maladresse du président du Jury, Spike Lee, jusque-là exemplaire. Le beau bilan de...

Une Palme d’Or titanesque !

Une Palme d’Or titanesque !

Une Palme d’Or titanesque !Par Pascal Gaymard.Que n’a-t-on pas entendu dans les couloirs feutrés du Palais auprès de certains de nos confrères soi-disant critiques de cinéma ! Le qualificatif qui est revenu le plus souvent : « monstrueux » !...

Samedi 17 juillet

Samedi 17 juillet

Samedi 17 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Ça y est, le 74ème Festival de Cannes est bien fini… La nostalgie se lie sur tous les visages. Ce matin, nous sommes allés au Cinéum, le nouveau complexe ultra-moderne de Cannes La Bocca...

Vendredi 16 juillet

Vendredi 16 juillet

Vendredi 16 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.En ce dernier jour de compétition Officielle, le plus Français des réalisateurs marocains, Nabil Ayouch, revient à Cannes avec HAUT ET FORT. L’ambition est toujours la même que...

Jeudi 15 juillet

Jeudi 15 juillet

Jeudi 15 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Il ne faut plus se le cacher, ce 74e Festival que nous avions annoncé comme étant exceptionnel n’est finalement qu’un petit cru. Aucun film n’émerge vraiment et le Palmarès pourrait...

Mercredi 14 juillet

Mercredi 14 juillet

Mercredi 14 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.C’était le jour le plus attendu, celle où l’ami Jacques Audiard devait présenter son dernier film, LES OLYMPIADES. Déjà, le titre est trompeur, rien à voir avec le sport, mais plutôt...

Mardi 13 juillet

Mardi 13 juillet

Mardi 13 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Foutraque serait le terme approprié pour qualifier cette journée ! En Compétition Officielle pour la Palme d’Or, deux films qui se ressemblent dans leur traitement. Le dernier Wes...

Lundi 12 juillet

Lundi 12 juillet

Lundi 12 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Après une première semaine chargée, le Festival semble reprendre son souffle avec des films à durée et intérêts variables. En Compétition Officielle, Mia Hansen Love avec BERGMAN ISLAND...