Agence Photo Festival Cannes

Faites vous photographier sur le tapis rouge.

Mercredi 14 juillet.
Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.
C’était le jour le plus attendu, celle où l’ami Jacques Audiard devait présenter son dernier film, LES OLYMPIADES. Déjà, le titre est trompeur, rien à voir avec le sport, mais plutôt les JO du sexe, de la perf, de la multiplication des combinaisons… En duo, en trio, deux femmes… Au casting, la si belle et talentueuse, Noémie Merlant, irrésistible comme toujours, mais aussi la chanteuse, Jehnny Beth… Scénario de Céline Sciamma, musique de Rone, histoires de sexe au final trop sages… Bref, le Jacques Audiard déçoit car assez audacieux. Après sa mise en scène, son Noir et Blanc puis ses couleurs, sa direction de comédiens fait des OLYMPIADES un film plus que bien. Lui vaudra-t-il une 2ème Palme d’Or ? Rien n’est moins sûr. L’autre film en Compétition Officielle, RED ROCKET de Sean Baker comme un fait exprès parle aussi de sexe, d’une ex-star du porno qui revient dans sa ville natale, Texas City, pour renouer les liens avec sa femme et sa belle-mère. Dans ce trou du monde où les pavillons pastel se ressemblent tous, une perle émerge qui vend des donuts, jouée par la chanteuse, Suzanna Son (qui fait ses débuts au cinéma), une belle rouquine dans laquelle Simon Rex va voir une nouvelle chance de retour dans l’industrie du X… Pour mémoire, son précédent film, The Florida Project, vu en 2017 a remporté plus d’une soixantaine de prix. Entre puritanisme, vindicte populaire, trafic de shit, ces coins des États-Unis sont tristes à mourir…

Toujours en Compétition officielle, le drame romantique de la réalisatrice hongroise, Ildiko Enyedi, L’HISTOIRE DE MA FEMME, est certainement l’un des plus beaux films vus durant la quinzaine. Ce pur produit cannois, Caméra d’Or du Meilleur 1er film avec Mon XXème siècle en 1989, nous revient avec une chronique romantique sur plusieurs décennies entre un loup de mer, Capitaine de navire, le Néerlandais, Gijs Naber, et une mondaine raffinée et volage, la si belle Léa Seydoux. Elle est la partenaire idéale, solide, enthousiaste, et aussi tonique que lui semble coincé. Léa Seydoux, 4 films en Compétition, ne viendra finalement pas sur le tapis rouge des Marches du Festival faute au covid. Louis Garrel complète un casting très international. La beauté des images, un sens certain de la mise en scène, des comédiens fabuleux font que le spectateur en oublie que le film fait près de 3 heures… Sera-t-il au Palmarès de ce Festival ?

Enfin, la révélation du jour n’est autre que la réalisatrice haïtienne, Gessica Geneus, qui pour son 1er film, FREDA, a tapé fort et juste. Elle dénonce la misère d’une population qui lutte tous les jours pour survivre. Elle ne cherche pas des excuses du côté de la colonisation française qui a quitté l’île depuis plus de 150 ans… À telle enseigne que leur président vient d’être exécuté par un commando de mercenaires… Ces femmes débrouille et fortes sont sans doute l’avenir de ce pays meurtri dans leurs mains.

Les Femmes, ce sexe fort… (Part 2)

Les Femmes, ce sexe fort… (Part 2)

Les Femmes, ce sexe fort… (Part 2)Par Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Et il y en a une qui a brillé par son absence mais dont le nom était sur toutes les lèvres : Léa Seydoux. Avec ces quatre films en Compétition Officielle, elle aurait dû monter les...

Les Femmes, ce sexe fort… Part 1

Les Femmes, ce sexe fort… Part 1

Les Femmes, ce sexe fort… Part 1.Par Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Elle est partout en position de force même si cela peut lui valoir des déboires comme à Marion Cotillard dans ANNETTE. Et que dire d’Ozon quand c’est bien Sophie Marceau qui organise la fin...

Les hommes de la Sécurité : Ces mal-aimés indispensables

Les hommes de la Sécurité : Ces mal-aimés indispensables

Les hommes de la Sécurité : Ces mal-aimés indispensables…Propos recueillis par Pascal Gaymard.Lors de ce 74e Festival de Cannes, deux d’entre eux se sont confiés à notre Journal. Il s’agit de Julien, « un vieux de la vieille » et Stéphane qui s’est vu...

Un bilan mitigé

Un bilan mitigé

Un bilan mitigé…Par Pascal Gaymard.Nous avons donc listé ce que nous avons aimé et ce que nous n’avons pas aimé… Avec toujours le souci que le prochain soit encore mieux que celui-ci. CE QUE NOUS AVONS AIMÉ… Que le Festival ait lieu tout de même en juillet… mais le...

PALMARÈS DU 74e FESTIVAL DE CANNES : Une Palme d’Or en TITANE !

PALMARÈS DU 74e FESTIVAL DE CANNES : Une Palme d’Or en TITANE !

PALMARÈS DU 74e FESTIVAL DE CANNES : Une Palme d’Or en TITANE !Par Pascal Gaymard.Il en a été de même pour un final qui a été émaillé de multiples incidents dus en grande partie à la maladresse du président du Jury, Spike Lee, jusque-là exemplaire. Le beau bilan de...

Une Palme d’Or titanesque !

Une Palme d’Or titanesque !

Une Palme d’Or titanesque !Par Pascal Gaymard.Que n’a-t-on pas entendu dans les couloirs feutrés du Palais auprès de certains de nos confrères soi-disant critiques de cinéma ! Le qualificatif qui est revenu le plus souvent : « monstrueux » !...

Samedi 17 juillet

Samedi 17 juillet

Samedi 17 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Ça y est, le 74ème Festival de Cannes est bien fini… La nostalgie se lie sur tous les visages. Ce matin, nous sommes allés au Cinéum, le nouveau complexe ultra-moderne de Cannes La Bocca...

Vendredi 16 juillet

Vendredi 16 juillet

Vendredi 16 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.En ce dernier jour de compétition Officielle, le plus Français des réalisateurs marocains, Nabil Ayouch, revient à Cannes avec HAUT ET FORT. L’ambition est toujours la même que...

Jeudi 15 juillet

Jeudi 15 juillet

Jeudi 15 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Il ne faut plus se le cacher, ce 74e Festival que nous avions annoncé comme étant exceptionnel n’est finalement qu’un petit cru. Aucun film n’émerge vraiment et le Palmarès pourrait...

Mardi 13 juillet

Mardi 13 juillet

Mardi 13 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Foutraque serait le terme approprié pour qualifier cette journée ! En Compétition Officielle pour la Palme d’Or, deux films qui se ressemblent dans leur traitement. Le dernier Wes...

Lundi 12 juillet

Lundi 12 juillet

Lundi 12 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Après une première semaine chargée, le Festival semble reprendre son souffle avec des films à durée et intérêts variables. En Compétition Officielle, Mia Hansen Love avec BERGMAN ISLAND...

Dimanche 11 juillet

Dimanche 11 juillet

Dimanche 11 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Journée émotion au Festival de Cannes avec en Hors compétition, un film magnifique qui aurait mérité de concourir pour la Palme d’Or, DE SON VIVANT. Dans ce drame signé Emmanuelle...