Agence Photo Festival Cannes

Faites vous photographier sur le tapis rouge.

Mardi 6 juillet.

Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.

Le Festival, ce sont des habitudes et plus encore, des rituels. Cette année, l’organisation a décidé de les faire exploser ! Plus de casiers de presse car le papier est banni, plus d’ordinateurs aussi en salle de presse pourtant si essentiels au travail des journalistes… Et plus d’accès privilégiés pour la presse avec un système par Internet qui a fait immédiatement preuve de son inefficacité, de son incroyable incompétence et de son immanquable mépris pour les journalistes qui, à ce que l’on disait les années précédentes, étaient ceux qui sont censés faire vivre le Festival dans leurs médias respectifs. Avec ce système de réservation qui s’applique à tous, un badge Cannes Cinéphiles a autant de valeur qu’un badge de presse… Tant mieux pour eux et tant pis pour les autres. Autant dire que les débuts de ce Festival, 74ème du nom, a été plus que Rock’n’roll. Pourtant, dans le Grand Auditorium Lumière, la Fête avait fière allure avec une Doria Tillier qui a fait le job plutôt bien, suscitant de l’émotion dans ces retrouvailles du cinéma avec son public et son Festival. Et puis, il y avait le costard rose fuchsia d’un Spike Lee au sommet de sa forme en président du Jury. Et puis, il y avait la présence de Jodie Foster… Un Français parfait, une aura de star, une robe blanche qui lui allait comme un gant… Sa Palme d’Or d’Honneur récompense 50 ans de carrière cinématographique débutée à Cannes avec TAXI DRIVER, Palme d’Or et surtout, qui a révélé une gamine de 13 ans qui a osé improviser devant Robert De Niro avec un toupet qui a laissé le monde entier à genoux. Alors oui, s’il fallait une bonne raison pour que ce Festival ait lieu en juillet sans les masques pour les montées de Marches, c’était Jodie Foster, un nom qui claque comme celui d’une star, Doria Tillier s’amusant de le répéter à l’envi…

Mais, me direz-vous, et le film d’ouverture alors ? C’était le dernier Léos Carax qui n’avait plus tourné depuis 10 ans… Son ANNETTE avec Adam Driver et Marion Cotillard vaut surtout pour cette dernière qui illumine le film et qui disparaît trop précipitamment. Une star, une étoile, une beauté inaltérable, dans un film qui déroutera plus d’un spectateur. C’était une idée scénaristique des Sparks qui signent tout naturellement la bande son, géniale forcément. Les décors, la lumière, le son, tout était parfait, hormis l’histoire et le montage bourrés d’effets qui n’apportent pas grand-chose aux propos. En 1986, Léos Carax signait son chef-d’œuvre, Mauvais Sang. Il n’a pas retrouvé cette verve. Avec ses 2h20, ANNETTE est bien long… Impardonnable à Cannes.

Les Femmes, ce sexe fort… (Part 2)

Les Femmes, ce sexe fort… (Part 2)

Les Femmes, ce sexe fort… (Part 2)Par Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Et il y en a une qui a brillé par son absence mais dont le nom était sur toutes les lèvres : Léa Seydoux. Avec ces quatre films en Compétition Officielle, elle aurait dû monter les...

Les Femmes, ce sexe fort… Part 1

Les Femmes, ce sexe fort… Part 1

Les Femmes, ce sexe fort… Part 1.Par Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Elle est partout en position de force même si cela peut lui valoir des déboires comme à Marion Cotillard dans ANNETTE. Et que dire d’Ozon quand c’est bien Sophie Marceau qui organise la fin...

Les hommes de la Sécurité : Ces mal-aimés indispensables

Les hommes de la Sécurité : Ces mal-aimés indispensables

Les hommes de la Sécurité : Ces mal-aimés indispensables…Propos recueillis par Pascal Gaymard.Lors de ce 74e Festival de Cannes, deux d’entre eux se sont confiés à notre Journal. Il s’agit de Julien, « un vieux de la vieille » et Stéphane qui s’est vu...

Un bilan mitigé

Un bilan mitigé

Un bilan mitigé…Par Pascal Gaymard.Nous avons donc listé ce que nous avons aimé et ce que nous n’avons pas aimé… Avec toujours le souci que le prochain soit encore mieux que celui-ci. CE QUE NOUS AVONS AIMÉ… Que le Festival ait lieu tout de même en juillet… mais le...

PALMARÈS DU 74e FESTIVAL DE CANNES : Une Palme d’Or en TITANE !

PALMARÈS DU 74e FESTIVAL DE CANNES : Une Palme d’Or en TITANE !

PALMARÈS DU 74e FESTIVAL DE CANNES : Une Palme d’Or en TITANE !Par Pascal Gaymard.Il en a été de même pour un final qui a été émaillé de multiples incidents dus en grande partie à la maladresse du président du Jury, Spike Lee, jusque-là exemplaire. Le beau bilan de...

Une Palme d’Or titanesque !

Une Palme d’Or titanesque !

Une Palme d’Or titanesque !Par Pascal Gaymard.Que n’a-t-on pas entendu dans les couloirs feutrés du Palais auprès de certains de nos confrères soi-disant critiques de cinéma ! Le qualificatif qui est revenu le plus souvent : « monstrueux » !...

Samedi 17 juillet

Samedi 17 juillet

Samedi 17 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Ça y est, le 74ème Festival de Cannes est bien fini… La nostalgie se lie sur tous les visages. Ce matin, nous sommes allés au Cinéum, le nouveau complexe ultra-moderne de Cannes La Bocca...

Vendredi 16 juillet

Vendredi 16 juillet

Vendredi 16 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.En ce dernier jour de compétition Officielle, le plus Français des réalisateurs marocains, Nabil Ayouch, revient à Cannes avec HAUT ET FORT. L’ambition est toujours la même que...

Jeudi 15 juillet

Jeudi 15 juillet

Jeudi 15 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Il ne faut plus se le cacher, ce 74e Festival que nous avions annoncé comme étant exceptionnel n’est finalement qu’un petit cru. Aucun film n’émerge vraiment et le Palmarès pourrait...

Mercredi 14 juillet

Mercredi 14 juillet

Mercredi 14 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.C’était le jour le plus attendu, celle où l’ami Jacques Audiard devait présenter son dernier film, LES OLYMPIADES. Déjà, le titre est trompeur, rien à voir avec le sport, mais plutôt...

Mardi 13 juillet

Mardi 13 juillet

Mardi 13 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Foutraque serait le terme approprié pour qualifier cette journée ! En Compétition Officielle pour la Palme d’Or, deux films qui se ressemblent dans leur traitement. Le dernier Wes...

Lundi 12 juillet

Lundi 12 juillet

Lundi 12 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Après une première semaine chargée, le Festival semble reprendre son souffle avec des films à durée et intérêts variables. En Compétition Officielle, Mia Hansen Love avec BERGMAN ISLAND...