Agence Photo Festival Cannes

Faites vous photographier sur le tapis rouge.

Mardi 13 juillet.

Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.

Foutraque serait le terme approprié pour qualifier cette journée ! En Compétition Officielle pour la Palme d’Or, deux films qui se ressemblent dans leur traitement. Le dernier Wes Anderson, THE FRENCH DISPATCH, est un hymne à la France. Il revisite tous les grands moments de notre histoire récente du XXe siècle et en fait des archétypes traités à la manière d’un journal. Son casting est impressionnant : Léa Seydoux, Benicio del Toro, Timothée Chalamet, Élisabeth Moss, Saoirse Ronan, Edward Norton, Christoph Waltz, Frances McDormand, Kate Winslet, Adrien Brody, Willem Dafoe, Mathieu Amalric, Lyna Khoudri, Cécile de France, Vincent Macaigne et bien sûr Bill Murray. L’image, le son, les décors sont remarquables. Mais le film fonctionne en forme de saynètes qui sont forcément inégales. Celle avec Léa Seydoux et Benicio del Toro via Adrien Brody sort du lot et font de THE FRENCH DISPATCH, un film intéressant.

Avec LA FIÈVRE DE PETROV de Kirill Serebrennikov, évoque les rêveries, voire les délires d’un ivrogne en bordée noire. Au bout du compte, un film décousu au montage approximatif qui ne convainc personne. Nous sommes loin de Leto (L’été) qui aurait dû valoir au réalisateur maudit russe, une Palme d’Or en 2018. Nouveauté, cette année, Kirill Serebrennikov était présent à la conférence via skype. Son film est un long manifeste contre ses propres concitoyens forcément ivrognes, racistes, violents. En séance spéciale, LES HÉROÏQUES de Maxime Roy va à l’encontre du pessimisme exprimé par le réalisateur russe. François Creton incarne le loser parfait du XXIe siècle lui aussi alcoolique voire aussi toxico à ses heures. Mais il trouvera dans le regard de son fils, Roméo Creton, à l’écran comme à la ville, la force de caractère de s’en sortir. Il donne un peu d’espérance à tous les déclassés de la vie.

Le vrai coup de poing de cette journée a été sans aucun doute, BAC NORD de Cédric Jimenez (La French) où nous retrouvons Gilles Lellouche, François Civil, Karim Leklou, Adèle Exarchopoulos, en policiers chargé de faire régner un semblant d’ordre dans les quartiers Nord de Marseille réputés comme étant la cité la plus dangereuse d’Europe. Tiré de faits réels, le scénario est quasi-documentaire et fait froid dans le dos. Ces héros des temps modernes que sont ces flics de la BAC, risquent leur vie tous les jours pour moins de 2000 euros par mois. Alors, quand ils arrivent enfin à réaliser un gros coup de filet en arrêtant plusieurs caïds du trafic de drogue grâce à un indic, ils ont la police des polices sur le dos et doivent subir l’opprobre de leur propre hiérarchie, du préfet, voire du ministre, un certain Manuel Valls, bien qu’ils n’aient fait que répondre aux ordres… Le procès des flics de la BAC s’est tenu il y a quelques mois et ils ont tous été relaxés avec pour certains de la prison avec sursis ce qui prouve bien leur innocence et leur honnêteté. Pourtant, l’État français a fait appel du jugement ! Honte à ces politiciens qui dénaturent leur fonction ! Et après, on s’étonne que plus personne ne veuille aller voter… À Cannes, tout est politique, souvent pour le meilleur (BAC NORD), parfois pour le pire (Les Misérables).

Les Femmes, ce sexe fort… (Part 2)

Les Femmes, ce sexe fort… (Part 2)

Les Femmes, ce sexe fort… (Part 2)Par Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Et il y en a une qui a brillé par son absence mais dont le nom était sur toutes les lèvres : Léa Seydoux. Avec ces quatre films en Compétition Officielle, elle aurait dû monter les...

Les Femmes, ce sexe fort… Part 1

Les Femmes, ce sexe fort… Part 1

Les Femmes, ce sexe fort… Part 1.Par Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Elle est partout en position de force même si cela peut lui valoir des déboires comme à Marion Cotillard dans ANNETTE. Et que dire d’Ozon quand c’est bien Sophie Marceau qui organise la fin...

Les hommes de la Sécurité : Ces mal-aimés indispensables

Les hommes de la Sécurité : Ces mal-aimés indispensables

Les hommes de la Sécurité : Ces mal-aimés indispensables…Propos recueillis par Pascal Gaymard.Lors de ce 74e Festival de Cannes, deux d’entre eux se sont confiés à notre Journal. Il s’agit de Julien, « un vieux de la vieille » et Stéphane qui s’est vu...

Un bilan mitigé

Un bilan mitigé

Un bilan mitigé…Par Pascal Gaymard.Nous avons donc listé ce que nous avons aimé et ce que nous n’avons pas aimé… Avec toujours le souci que le prochain soit encore mieux que celui-ci. CE QUE NOUS AVONS AIMÉ… Que le Festival ait lieu tout de même en juillet… mais le...

PALMARÈS DU 74e FESTIVAL DE CANNES : Une Palme d’Or en TITANE !

PALMARÈS DU 74e FESTIVAL DE CANNES : Une Palme d’Or en TITANE !

PALMARÈS DU 74e FESTIVAL DE CANNES : Une Palme d’Or en TITANE !Par Pascal Gaymard.Il en a été de même pour un final qui a été émaillé de multiples incidents dus en grande partie à la maladresse du président du Jury, Spike Lee, jusque-là exemplaire. Le beau bilan de...

Une Palme d’Or titanesque !

Une Palme d’Or titanesque !

Une Palme d’Or titanesque !Par Pascal Gaymard.Que n’a-t-on pas entendu dans les couloirs feutrés du Palais auprès de certains de nos confrères soi-disant critiques de cinéma ! Le qualificatif qui est revenu le plus souvent : « monstrueux » !...

Samedi 17 juillet

Samedi 17 juillet

Samedi 17 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Ça y est, le 74ème Festival de Cannes est bien fini… La nostalgie se lie sur tous les visages. Ce matin, nous sommes allés au Cinéum, le nouveau complexe ultra-moderne de Cannes La Bocca...

Vendredi 16 juillet

Vendredi 16 juillet

Vendredi 16 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.En ce dernier jour de compétition Officielle, le plus Français des réalisateurs marocains, Nabil Ayouch, revient à Cannes avec HAUT ET FORT. L’ambition est toujours la même que...

Jeudi 15 juillet

Jeudi 15 juillet

Jeudi 15 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Il ne faut plus se le cacher, ce 74e Festival que nous avions annoncé comme étant exceptionnel n’est finalement qu’un petit cru. Aucun film n’émerge vraiment et le Palmarès pourrait...

Mercredi 14 juillet

Mercredi 14 juillet

Mercredi 14 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.C’était le jour le plus attendu, celle où l’ami Jacques Audiard devait présenter son dernier film, LES OLYMPIADES. Déjà, le titre est trompeur, rien à voir avec le sport, mais plutôt...

Lundi 12 juillet

Lundi 12 juillet

Lundi 12 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Après une première semaine chargée, le Festival semble reprendre son souffle avec des films à durée et intérêts variables. En Compétition Officielle, Mia Hansen Love avec BERGMAN ISLAND...

Dimanche 11 juillet

Dimanche 11 juillet

Dimanche 11 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Journée émotion au Festival de Cannes avec en Hors compétition, un film magnifique qui aurait mérité de concourir pour la Palme d’Or, DE SON VIVANT. Dans ce drame signé Emmanuelle...