Agence Photo Festival Cannes

Faites vous photographier sur le tapis rouge.

Lundi 12 juillet.
Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.

Après une première semaine chargée, le Festival semble reprendre son souffle avec des films à durée et intérêts variables. En Compétition Officielle, Mia Hansen Love avec BERGMAN ISLAND entraîne son couple de scénaristes réalisateurs incarné par Tim Roth et Vicky Krieps dans l’île de Faro où l’ombre et la présence du maître, Ingmar Bergman est partout. Les habitants sont réticents à renseigner ces touristes de l’écriture. Le lieu même semble prompt à des histoires d’amour qui finissent mal en général. Nous voyons le lit dans lequel Harriet Andersson a agonisé dans Cris et Chuchotements, le piano sur lequel Ingrid Bergman joue dans Sonate d’Automne, ou encore la maison musée du Maître. Du film dans le film se superposent des écritures de nos deux héros. Nul doute que le couple que Mia Hansen Love a incarné avec Olivier Assayas n’est pas étranger au développement de ce scénario. Il semble bien que le parrainage écrasant de Bergman ne tétanise tout le monde et que le mélange des histoires nuise à la cohérence du sujet.

En séance spéciale, ARE YOU LONESOME TONIGHT ? Du Chinois, Wen Shipei, un 1er film déjà sélectionné en 2020 et à nouveau retenu cette année, propose une lecture du film Noir des plus originale. Chaque personnage interfère sur le suivant avec un enchaînement qui ne laisse aucun répit au spectateur. De l’efficacité, de la violence, du rythme… Tout ce que l’on demande à ce film de genre, au thriller nocturne et crade.

 

L’événement du jour était la présentation du dernier film de Banni Morutière, TER PINAI, soit la chronique douce-amère de trois familles dans un immeuble bourgeois. Entre amitiés, amours, trahisons, absences, et violences intrafamiliales, le réalisateur italien brosse un portrait sans fioritures de son pays avec toujours un arrière-plan politique qui caractérise son cinéma. Palmé d’Or en 2001 avec La Chambre du Fils, Banni Morutière pourra-t-il récidiver cette année ? Rien n’est moins sûr bien qu’il ait recueilli un belle standing ovation. Il retrouve son actrice fétiche, Margherita Puy mais aussi Riccardo Scamarcio, Alba Rohrwacher entre autres.

Enfin, dans la sélection officielle Un Certain Regard, LES INNOCENTS d’Eskil Vogt, scénariste attitré de Joachim Trier (JULIE en 12 Chapitres), ne manque pas de charme. Entre Le Tour d’Écrou d’Henry James et Le Village des Damnés de Wolf Rilla, le film se forge son propre chemin autour de ce groupe d’enfants aux pouvoirs surnaturels. Entre ces trois fillettes et ce garçon, il se passe quelque chose. L’absence de maîtrise de ses passions de l’enfant l’amènera à développer son don dans le côté obscur de la force… Un beau film fantastique bien loin des envies de certains festivaliers et critiques, incapables d’accepter et de comprendre ce type de cinéma de genre…

Les Femmes, ce sexe fort… (Part 2)

Les Femmes, ce sexe fort… (Part 2)

Les Femmes, ce sexe fort… (Part 2)Par Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Et il y en a une qui a brillé par son absence mais dont le nom était sur toutes les lèvres : Léa Seydoux. Avec ces quatre films en Compétition Officielle, elle aurait dû monter les...

Les Femmes, ce sexe fort… Part 1

Les Femmes, ce sexe fort… Part 1

Les Femmes, ce sexe fort… Part 1.Par Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Elle est partout en position de force même si cela peut lui valoir des déboires comme à Marion Cotillard dans ANNETTE. Et que dire d’Ozon quand c’est bien Sophie Marceau qui organise la fin...

Les hommes de la Sécurité : Ces mal-aimés indispensables

Les hommes de la Sécurité : Ces mal-aimés indispensables

Les hommes de la Sécurité : Ces mal-aimés indispensables…Propos recueillis par Pascal Gaymard.Lors de ce 74e Festival de Cannes, deux d’entre eux se sont confiés à notre Journal. Il s’agit de Julien, « un vieux de la vieille » et Stéphane qui s’est vu...

Un bilan mitigé

Un bilan mitigé

Un bilan mitigé…Par Pascal Gaymard.Nous avons donc listé ce que nous avons aimé et ce que nous n’avons pas aimé… Avec toujours le souci que le prochain soit encore mieux que celui-ci. CE QUE NOUS AVONS AIMÉ… Que le Festival ait lieu tout de même en juillet… mais le...

PALMARÈS DU 74e FESTIVAL DE CANNES : Une Palme d’Or en TITANE !

PALMARÈS DU 74e FESTIVAL DE CANNES : Une Palme d’Or en TITANE !

PALMARÈS DU 74e FESTIVAL DE CANNES : Une Palme d’Or en TITANE !Par Pascal Gaymard.Il en a été de même pour un final qui a été émaillé de multiples incidents dus en grande partie à la maladresse du président du Jury, Spike Lee, jusque-là exemplaire. Le beau bilan de...

Une Palme d’Or titanesque !

Une Palme d’Or titanesque !

Une Palme d’Or titanesque !Par Pascal Gaymard.Que n’a-t-on pas entendu dans les couloirs feutrés du Palais auprès de certains de nos confrères soi-disant critiques de cinéma ! Le qualificatif qui est revenu le plus souvent : « monstrueux » !...

Samedi 17 juillet

Samedi 17 juillet

Samedi 17 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Ça y est, le 74ème Festival de Cannes est bien fini… La nostalgie se lie sur tous les visages. Ce matin, nous sommes allés au Cinéum, le nouveau complexe ultra-moderne de Cannes La Bocca...

Vendredi 16 juillet

Vendredi 16 juillet

Vendredi 16 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.En ce dernier jour de compétition Officielle, le plus Français des réalisateurs marocains, Nabil Ayouch, revient à Cannes avec HAUT ET FORT. L’ambition est toujours la même que...

Jeudi 15 juillet

Jeudi 15 juillet

Jeudi 15 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Il ne faut plus se le cacher, ce 74e Festival que nous avions annoncé comme étant exceptionnel n’est finalement qu’un petit cru. Aucun film n’émerge vraiment et le Palmarès pourrait...

Mercredi 14 juillet

Mercredi 14 juillet

Mercredi 14 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.C’était le jour le plus attendu, celle où l’ami Jacques Audiard devait présenter son dernier film, LES OLYMPIADES. Déjà, le titre est trompeur, rien à voir avec le sport, mais plutôt...

Mardi 13 juillet

Mardi 13 juillet

Mardi 13 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Foutraque serait le terme approprié pour qualifier cette journée ! En Compétition Officielle pour la Palme d’Or, deux films qui se ressemblent dans leur traitement. Le dernier Wes...

Dimanche 11 juillet

Dimanche 11 juillet

Dimanche 11 juillet.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Journée émotion au Festival de Cannes avec en Hors compétition, un film magnifique qui aurait mérité de concourir pour la Palme d’Or, DE SON VIVANT. Dans ce drame signé Emmanuelle...