Le Festival de Cannes

Comme si vous y êtiez…
Mardi 21 Mai : L’arrivée de Quentin Tarantino
Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.

Il y a eu match sur la Croisette, entre la Leçon de cinéma de Robert Rodriguez à la Quinzaine des Réalisateurs au Théâtre Croisette et l’arrivée de Quentin Tarantino en compétition Officielle au Grand Théâtre des Frères Lumière… Et c’est sans surprise que le second a gagné, accompagné qu’il était par deux stars planétaires, Brad Pitt et Leonardo DiCaprio… Jamais une séance du Festival n’avait attiré autant de monde. La cohue était partout et bien des Festivaliers n’ont pu assister aux 2h46 du dernier Tarantino… Son ONCE UPON A TIME…IN HOLLYWOOD est une déclaration d’amour aux années fin 60 à Hollywood. En génial cinéphile qu’il est, Tarantino s’amuse à truffer son film de références cinématographiques, y compris de ses propres films… Avec Inglourius Basterds, il avait réécrit l’Histoire en tuant Hitler. Avec Once Upon a Time, ce sont d’autres vilains qui passent un sale moment à Hollywood mais pas question de dévoiler quoique ce soit du scénario, puisqu’il a transmis un message nous interdisant de le faire « pour que les spectateurs aient toujours la même fraîcheur ». Un Tarantino comme on l’aime…

Avec Bong Joon Ho (Okja, Snowpiercer, Memories of Murder), c’est à Une Affaire de Famille Sud- Coréenne que nous sommes conviés dans PARASITE. Des laissez pour compte de la société trouve en une riche famille des beaux quartiers, une possibilité de sortir de leur condition misérable. Bien sûr, tout ne va pas se passer comme prévu… La mise en scène est alerte, le propos ne manque pas d’humour, les personnages attachants. Parasite montre l’autre face des dragons asiatiques où richesse et pauvreté se côtoie avec un mépris affiché des premiers pour les seconds. La bonne surprise du jour est venue d’Un Certain Regard où le film d’animation, LA FAMEUSE INVASION DES OURS EN SICILE de l’Italien, Lorenzo Mattotti a fourni aux Festivaliers une belle leçon d’humanité et un superbe exercice sur la vacuité du pouvoir. Dans certaines contrées européennes, l’homme descend de l’ours puisque ce dernier quand il hiberne, rêve… comme l’a si bien montré Jean-Jacques Annaud dans L’Ours. L’adaptation de ce conte de Dino Buzzati est une pure merveille, respectueux du livre de son auteur, et doté d’un graphisme impeccable avec des voix françaises réussies telles que Leïla Bekhti, Thomas Bidegain, Jean-Claude Carrière ou Arthur Dupont… A Cannes, les Ours ont aussi leur place… Rappelons que Robert Rodriguez et Quentin Tarantino sont amis dans la vie, qu’ils ont travaillé ensemble sur le projet Grindhouse pour lequel Robert Rodriguez a réalisé Planète Terreur avec des zombies nerveux. Il a créé trois licences avec El Mariachi puis Desperado 1 & 2, ou encore Spy Kids… et enfin Sin City. Nul doute que les deux amis dont les cinémas se ressemblent, qui ont été programmés le même jour, ont dû se retrouver en soirée autour d’une bonne bière pour évoquer leurs projets respectifs… Et pourquoi pas une nouvelle collaboration ?

Lettre ouverte à Pedro Almodovar

Lettre ouverte à Pedro Almodovar

Lettre ouverte à Pedro AlmodovarPar Pascal Gaymard. Photos : Dominique Maurel.Cher Pedro, Ce Festival de Cannes se devait d’être le tien, c’était le tien. A la vision de ton dernier film, DOULEUR & GLOIRE, le doute n’était plus permis, cette œuvre forte, sensible,...

Sans ELLES, pas de Festival de Cannes

Sans ELLES, pas de Festival de Cannes

Sans ELLES, pas de Festival de Cannes…Cannes est glamour, Cannes est sélect, Cannes est folie, vestimentaire aussi… Et alors ? Par Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.La montée des Marches n’est pas un dû, c’est un cadeau qu’il appartient de savourer, sans...

La magie d’un lieu

La magie d’un lieu

La magie d’un lieu…Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Après chaque Festival, une certaine nostalgie nous envahit à mesure que la fin approche. Se dire qu’il va falloir encore attendre une année pour revivre « ça », cette folie, cette...

La misère de Cannes…

La misère de Cannes…

La misère de Cannes…Le 72ème Festival de Cannes vient de livrer le Palmarès de ce jury présidé par le cinéaste, Alejandro Gonzalez Inarritu, et c’est la colère qui prédomine.Avec 11 palmes d’or données par 15 grands critiques de cinéma dans le quotidien, Le Film...

25 Mai – Une fin en forme de palmarès raté

25 Mai – Une fin en forme de palmarès raté

Samedi 25 Mai : Une fin en forme de palmarès ratéPar Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Une fin de Festival de Cannes est toujours un peu triste… Entre séances de rattrapage avec des queues interminables cette année, et attente du palmarès, la...

24 Mai – Vive Sylvester Stallone

24 Mai – Vive Sylvester Stallone

Vendredi 24 Mai : Vive Sylvester Stallone !Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Le Festival de Cannes a fait très fort en cette fin de quinzaine en offrant au public cannois, une montée des marches légendaire avec rien moins que Sly… Avant...

23 Mai – Kechiche contre Bellocchio

23 Mai – Kechiche contre Bellocchio

Jeudi 23 Mai : Kechiche contre BellocchioPar Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Traditionnellement, la journée du dernier jeudi est celle qui est propice à la Palme d’Or. Mais cette année, les jeux semblent être faits avec Douleur & Gloire...

22 Mai – Dolan et Desplechin en Compétition

22 Mai – Dolan et Desplechin en Compétition

Mercredi 22 Mai : Dolan et Desplechin en CompétitionPar Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.La journée a été endeuillée par l’enterrement de Jean-Claude Brisseau, lui qui avait été révélé dans une sélection officielle, Perspective du cinéma...

20 Mai – La Belle Epoque de Nicolas Bedos

20 Mai – La Belle Epoque de Nicolas Bedos

Lundi 20 Mai : La Belle Epoque de Nicolas BedosPar Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Triste journée en Compétition Officielle avec la double présentation du dernier film des frères Dardenne, LE JEUNE AHMED, et celle de l’Américain, Ira...

19 Mai – Un monstre sacré récompensé

19 Mai – Un monstre sacré récompensé

Dimanche 19 Mai : Un monstre sacré récompenséPar Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Sa venue est déjà un événement. Le Prince du cinéma Français, Alain Delon, à la filmographie exceptionnelle, est à Cannes pour recevoir sa Palme d’Or d’honneur...

18 Mai – La journée Nicolas Winding-Refn

18 Mai – La journée Nicolas Winding-Refn

Samedi 18 Mai : La journée Nicolas Winding-RefnPar Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Nous l’avons connu avec Le Guerrier Silencieux, il a confirmé avec Driver. Nicolas Winding-Refn a présenté à Cannes, deux épisodes de sa série, TOO OLD TO...

17 Mai – Pedro Almodovar Palme d’Or.

17 Mai – Pedro Almodovar Palme d’Or.

Vendredi 17 Mai : Pedro Almodovar Palme d’OrPar Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Si le froid s’est installé sur la Croisette, il n’en va pas de même dans les salles où était présenté le dernier Pedro Almodovar, DOULEUR & GLOIRE. Le film...

16 Mai – Les espoirs déçus du monde.

16 Mai – Les espoirs déçus du monde.

Jeudi 16 Mai - Les espoirs déçus du monde.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Après l’énervement de la veille, cette journée a plutôt bien commencé avec UNE GRANDE FILLE, un film russe présenté dans la sélection officielle, Un Certain...

15 Mai – Se faire justice soit-même.

15 Mai – Se faire justice soit-même.

Mercredi 15 Mai : Se faire justice soit-mêmePar Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Bon, il fallait que ça arrive, la pluie s’est conviée au Festival… Aussi tôt dans la Compétition, ce n’est pas habituel mais le temps a vite compris qu’ici, sur...

14 Mai – Ouverture sous le soleil

14 Mai – Ouverture sous le soleil

Mardi 14 Mai : Ouverture sous le soleilPar Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Le premier jour d’un Festival de Cannes, c’est toujours la course : au badge, au programme presse, au casier, aux docs, et puis toutes ces têtes qui reviennent et...