Le Festival de Cannes

Comme si vous y êtiez…
Samedi 18 Mai : La journée Nicolas Winding-Refn
Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.

Nous l’avons connu avec Le Guerrier Silencieux, il a confirmé avec Driver. Nicolas Winding-Refn a présenté à Cannes, deux épisodes de sa série, TOO OLD TO DIE YOUNG. Comme dans tous ses précédents films, l’univers est noir, trouble, sexuel, rouge, étrange… Ces deux épisodes donnent un bel aperçu de son travail avec la révélation d’un nouveau double du metteur en scène (après Ryan Gosling), Miles Teller. Mais ce qu’il ne fallait pas raté, c’était le rendez-vous avec lui, animé par le journaliste, Philippe Rouyer. Un vrai moment de partage avec ce réalisateur si captivant, étonnant et détonnant…à l’image de notre Gaspar Noé national. De retour à Cannes pour sa séance de minuit, il nous livre son LUX AETERNIA, une réflexion en forme d’ébauche (50mn) de long métrage sur les sorcières et les tortures qu’elles ont subies. Dans notre siècle, ces égéries et dignes représentantes dans le monde du cinéma ont pour noms, Charlotte Gainsbourg et Béatrice Dalle. S’ensuit une conversation entre les deux comédiennes sur leur métier, leurs scènes gênantes, les réalisateurs… Dommage que cette introspection sur le ballet quasi hystérique d’un plateau de tournage ne se termine par un kaléidoscope d’images et de lumières, propre à écorner toute paire de rétines festivalières… A quand le long métrage de Gaspar Noé sur la sorcellerie ?

Du côté de la Compétition Officielle, le thriller nerveux du chinois Diao Yinan, LE LAC DES OIES SAUVAGES, n’aura pas laissé un souvenir mémorable. Nous lui préférons de loin, un autre film sauvage, celui du réalisateur Roumain, Corneliu Poromboiu, LA GOMERA (LES SIFFLEURS) qui évoque la mafia, de Bucarest aux Canaries, îles où les premiers habitants communiquaient par sifflements… Enlevé, drôle parfois, efficace toujours, Les Siffleurs postulent pour le Prix du Meilleur Scénario tant cette histoire à tiroirs est prenante et originale. Le fil conducteur du film n’est autre que la bande son et musicale qui livre le massage caché d’une œuvre ô combien remarquable et inhabituelle pour le cinéma Roumain. Corneliu Poromboiu est l’un des leaders  de la Nouvelle Vague du cinéma roumain avec Cristian Mungiu et il confirme son immense talent. Dans la Sélection Officielle, Un Certain Regard, c’était la journée du cinéma expérimental (difficile aux dires de Thierry Frémaux) avec Bruno Dumont présentant sa JEANNE et Albert Serra avec sa LIBERTE. L’un revisite le 2ème volet de sa Jeanne d’Arc jusqu’au bûcher, l’autre après Louis XIV, s’intéresse aux Libertins de la Révolution Française… Le premier est verbeux, avec des acteurs jouant faux, et des scènes qui se répètent à l’infini… Le second est tout aussi bavard avec des scènes de libertinage qui n’ont même pas l’avantage d’être érotiques… Enfin, à la Quinzaine des Réalisateurs, Fabrice Luchini a fait le show aux côtés d’Anaïs Demoustier dans ALICE ET LE MAIRE. Le film de Nicolas Pariser (Le Grand Jeu) est une belle introspection dans le monde sans pitié de la politique où les idées manquent…

Lettre ouverte à Pedro Almodovar

Lettre ouverte à Pedro Almodovar

Lettre ouverte à Pedro AlmodovarPar Pascal Gaymard. Photos : Dominique Maurel.Cher Pedro, Ce Festival de Cannes se devait d’être le tien, c’était le tien. A la vision de ton dernier film, DOULEUR & GLOIRE, le doute n’était plus permis, cette œuvre forte, sensible,...

Sans ELLES, pas de Festival de Cannes

Sans ELLES, pas de Festival de Cannes

Sans ELLES, pas de Festival de Cannes…Cannes est glamour, Cannes est sélect, Cannes est folie, vestimentaire aussi… Et alors ? Par Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.La montée des Marches n’est pas un dû, c’est un cadeau qu’il appartient de savourer, sans...

La magie d’un lieu

La magie d’un lieu

La magie d’un lieu…Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Après chaque Festival, une certaine nostalgie nous envahit à mesure que la fin approche. Se dire qu’il va falloir encore attendre une année pour revivre « ça », cette folie, cette...

La misère de Cannes…

La misère de Cannes…

La misère de Cannes…Le 72ème Festival de Cannes vient de livrer le Palmarès de ce jury présidé par le cinéaste, Alejandro Gonzalez Inarritu, et c’est la colère qui prédomine.Avec 11 palmes d’or données par 15 grands critiques de cinéma dans le quotidien, Le Film...

25 Mai – Une fin en forme de palmarès raté

25 Mai – Une fin en forme de palmarès raté

Samedi 25 Mai : Une fin en forme de palmarès ratéPar Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Une fin de Festival de Cannes est toujours un peu triste… Entre séances de rattrapage avec des queues interminables cette année, et attente du palmarès, la...

24 Mai – Vive Sylvester Stallone

24 Mai – Vive Sylvester Stallone

Vendredi 24 Mai : Vive Sylvester Stallone !Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Le Festival de Cannes a fait très fort en cette fin de quinzaine en offrant au public cannois, une montée des marches légendaire avec rien moins que Sly… Avant...

23 Mai – Kechiche contre Bellocchio

23 Mai – Kechiche contre Bellocchio

Jeudi 23 Mai : Kechiche contre BellocchioPar Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Traditionnellement, la journée du dernier jeudi est celle qui est propice à la Palme d’Or. Mais cette année, les jeux semblent être faits avec Douleur & Gloire...

22 Mai – Dolan et Desplechin en Compétition

22 Mai – Dolan et Desplechin en Compétition

Mercredi 22 Mai : Dolan et Desplechin en CompétitionPar Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.La journée a été endeuillée par l’enterrement de Jean-Claude Brisseau, lui qui avait été révélé dans une sélection officielle, Perspective du cinéma...

21 Mai – L’arrivée de Quentin Tarantino

21 Mai – L’arrivée de Quentin Tarantino

Mardi 21 Mai : L’arrivée de Quentin TarantinoPar Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Il y a eu match sur la Croisette, entre la Leçon de cinéma de Robert Rodriguez à la Quinzaine des Réalisateurs au Théâtre Croisette et l’arrivée de Quentin...

20 Mai – La Belle Epoque de Nicolas Bedos

20 Mai – La Belle Epoque de Nicolas Bedos

Lundi 20 Mai : La Belle Epoque de Nicolas BedosPar Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Triste journée en Compétition Officielle avec la double présentation du dernier film des frères Dardenne, LE JEUNE AHMED, et celle de l’Américain, Ira...

19 Mai – Un monstre sacré récompensé

19 Mai – Un monstre sacré récompensé

Dimanche 19 Mai : Un monstre sacré récompenséPar Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Sa venue est déjà un événement. Le Prince du cinéma Français, Alain Delon, à la filmographie exceptionnelle, est à Cannes pour recevoir sa Palme d’Or d’honneur...

17 Mai – Pedro Almodovar Palme d’Or.

17 Mai – Pedro Almodovar Palme d’Or.

Vendredi 17 Mai : Pedro Almodovar Palme d’OrPar Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Si le froid s’est installé sur la Croisette, il n’en va pas de même dans les salles où était présenté le dernier Pedro Almodovar, DOULEUR & GLOIRE. Le film...

16 Mai – Les espoirs déçus du monde.

16 Mai – Les espoirs déçus du monde.

Jeudi 16 Mai - Les espoirs déçus du monde.Par Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Après l’énervement de la veille, cette journée a plutôt bien commencé avec UNE GRANDE FILLE, un film russe présenté dans la sélection officielle, Un Certain...

15 Mai – Se faire justice soit-même.

15 Mai – Se faire justice soit-même.

Mercredi 15 Mai : Se faire justice soit-mêmePar Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Bon, il fallait que ça arrive, la pluie s’est conviée au Festival… Aussi tôt dans la Compétition, ce n’est pas habituel mais le temps a vite compris qu’ici, sur...

14 Mai – Ouverture sous le soleil

14 Mai – Ouverture sous le soleil

Mardi 14 Mai : Ouverture sous le soleilPar Pascal Gaymard et Véronique Rosa. Photos : Dominique Maurel.Le premier jour d’un Festival de Cannes, c’est toujours la course : au badge, au programme presse, au casier, aux docs, et puis toutes ces têtes qui reviennent et...